Utilisation du viseur déporté avec une monture équatoriale

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Utilisation du viseur déporté avec une monture équatoriale

Le viseur décrit dans cet article est il utilisable avec une monture équatoriale ? À priori non... et pourtant...

Nous allons voir que cet instrument peut être exploitable moyennant l'acceptation d'une certaine méthodologie.

Is the viewfinder described in this article usable with an equatorial mount? Apparently not... but...

We will see that this device can be exploitable with the acceptance of a certain methodology.

Utilité du viseur

Normalement, avec une monture équatoriale on n'a pas trop besoin de viser, puisqu'on pointe aux coordonnées. Oui mais :

  • Il faut viser l'étoile polaire pour débuter la mise en station. Noter que les axes de rotation qu’on utilise alors sont équivalents à ceux d'une monture azimutale.

  • Il faut d'abord pointer une étoile connue pour régler le cercle gradué des ascensions droites.

  • Avec l'accumulation des erreurs, on tombe parfois à coté !

  • Il arrive que l'on ne connaisse pas les coordonnées équatoriales.

Des conditions d'utilisation variées

Les conditions d'utilisation changent suivant les régions du ciel. Il y a des positions dans le ciel où l'utilisation du viseur ne pose pas ou peu de problèmes. Notez que chaque fois que la hauteur est facile à modifier, l’azimut l’est aussi avec l’autre axe et inversement.

Au méridien, la hauteur se modifie en agissant uniquement sur l'axe de déclinaison (axe D).

Aux environs de l'étoile polaire, sur l'horizontale passant par celle-ci, la hauteur se change en agissant uniquement sur l'axe AD.

Dès lors, la question est de savoir ce qu'il se passe quand on s'éloigne plus ou moins modérément de ces positions idéales. On peut légitimement supposer que l'on va rencontrer des zones ''à dominante D'' (j'appelle ainsi les zones où un changement de hauteur s'obtient en modifiant essentiellement la déclinaison) et des zones ''à dominante H'' (où la hauteur se modifie en changeant essentiellement l'angle horaire H par rotation de l'axe AD).

Le rapport de domination de la déclinaison,

kD = dD / dH1


est infini au méridien et décroît progressivement quand on s'en éloigne. Quand kD devient égal à 1, il n'y a évidemment plus de dominante.

Le rapport de domination de H, kH = dH / dD = 1/ kD est infini à l'horizontale du pôle céleste.

Il faut donc connaître le rapport de domination en chaque point du ciel et établir des stratégies d'approche en fonction de ce rapport.

dominante d ou hLa figure 1 présente une carte du ciel complet, la figure 2 détaille la zone autour du zénith et du pôle céleste où le rapport k change rapidement.

detail zenit et poleSix zones ont été mise en évidence.

  • La zone rouge correspond à kD supérieure à 2 (la déclinaison domine largement).

  • La zone verte correspond à kD compris entre 1,9 et 1,4 (la déclinaison domine moyennement).

  • La zone bleue correspond à kD compris entre 1,3 et 1 (la déclinaison domine faiblement ou pas du tout.

  • La zone mauve correspond à kH compris entre 1,3 et 1,1 (H domine faiblement)

  • La zone bleu clair correspond à kH compris entre 1,9 et 1,4 (H domine moyennement) .

  • La zone jaune correspond à kH supérieur à 2 (H domine largement).

On remarque qu'il existe deux grandes zones (rouge et jaune) à dominante bien marquée. La zone bleue est relativement importante mais si on exclut les vingt premiers degrés de hauteur où les observations sont de mauvaise qualité, il n'en reste plus grand chose.

Une stratégie d'approche par corrections alternatives sur les deux axes est donc indispensable et la question se pose de savoir quel est le meilleur parcours pour atteindre le but le plus rapidement possible ?

cas kd1

Considérons d'abord le cas le plus critique où kD = kH = 1. Dans la figure 3, on part (point A) d'une situation facile à créer ou l'une des coordonnées (ici la hauteur) est ajustée correctement. On voit que si on corrige complètement l'azimut, par exemple avec l'axe D, alors l'erreur est transférée sur la hauteur avec la même valeur (point B). Si on alterne ensuite les axes, on va tourner indéfiniment autour de l'étoile à atteindre en décrivant un carré ABCD. Notons toutefois qu'il s'agit d'une situation non réaliste, car en fait la valeur kH = 1 ne se rencontre pas sur une grande étendue.

Dans le cas envisagé, la bonne stratégie consiste à reculer de la moitié de la correction(de B en M) avant de corriger entièrement la hauteur (et simultanément l'azimut), avec l'autre axe.

En fait, cette technique peut être généralisée à tous les cas, à condition d'adapter le coefficient de recul suivant la valeur de kD ou kAD.

En pratique, un recul moyen est pré-calculé pour chaque couleur de zone et inscrit sur les cartes.


coef retrait
 

En réalité, le champ du chercheur ayant une étendue non négligeable, La zone de tolérance de k est relativement large. La figure 5 a été établi pour un écart de départ de 20° et en supposant que le champ du chercheur est de 5°. En tout état de cause, si l'on fait une erreur de 10% sur le coefficient de correction, l'écart de pointage sera tout de même atténué d'un facteur 10 après un cycle et d'un facteur 100 après 2 cycles. Même avec une erreur de 20% les atténuations sont encore de 5 et 25 ce qui signifie qu'en débutant le premier cycle avec un écart de 20°, on terminera à moins d' un degré de la cible.

 Diverses situations

Pour le pointage de l'étoile polaire (m.e.s.): on utilise la monture comme une azimutale sans aucun problème. Si on observe toujours dans une zone géographique limitée, on pourra faire sur l’inclinomètre une marque sur la graduation correspondant à la latitude du lieu d'observation. Le réglage en hauteur (latitude) se fera alors sans visée en posant directement le viseur sur le télescope. Pour l'azimut, on pourra viser, non pas l'étoile polaire, mais la position estimée du pôle céleste, à 0,75° de Polaris, sur la ligne Polaris - δ du dragon.

Pour le réglage du cercle des AD : il faut viser une étoile connue, de son choix. On en profitera pour choisir une étoile bien placée, dans une zone rouge ou jaune où le facteur kD ou kH est élevé. On commencera par régler D suivant les graduations de la monture. Ensuite :

  • Si on est en zone rouge, on réglera l'axe AD sur l'azimut de l'étoile. À ce moment là, on devrait, avoir ou être sur le point d'avoir l'étoile cible dans le champ du chercheur. En retouchant la déclinaison de façon à ajuster la hauteur, on devrait atteindre l'astre choisi. 

  • si on est en zone jaune, on réglera l'axe AD sur la hauteur. À ce moment là, on devrait, avoir ou être sur le point d'avoir l'étoile cible dans le champ. En retouchant l'AD de façon à ajuster l’azimut, on devrait atteindre l'astre choisi. 

Dans le cas d'un pointage aux coordonnées équatoriales raté, on devrait être assez près de la bonne position. On commencera par annuler l'erreur d'azimut :

  • Si on est en zone rouge, verte, ou bleue (dominante D), on règle l'axe AD sur l'azimut de l'étoile. Ensuite on corrige complètement la hauteur avec l'axe D, puis on revient en arrière de x% de la correction (x est à lire sur les cartes dans la zone concernée). On refait l'égalité de l'azimut avec l'axe AD. En principe l’étoile devrait être dans le champ du chercheur donc s’il est nécessaire de refaire un cycle, on agira sur l’axe AD jusqu’à ce que l’étoile passe au plus près du centre du champ puis sur l’axe D pour un ajustement parfait. Normalement, on ne devrait pas avoir besoin d'un autre cycle.

  • Si on est en zone jaune, bleu clair ou mauve (dominante H),on règle l'axe D sur l'azimut de l'étoile. Ensuite on corrige complètement la hauteur avec l'axe AD puis on revient en arrière de x% de la correction (x est à lire sur les cartes dans la zone concernée)). On refait l'égalité de l'azimut avec l'axe D. En principe l’étoile devrait être dans le champ du chercheur donc s’il est nécessaire de refaire un cycle, on agira sur l’axe D jusqu’à ce que l’étoile passe au plus près du centre du champ puis sur l’axe AD pour un ajustement parfait. Normalement, on ne devrait pas avoir besoin d'un autre cycle.

Si on ne connaît pas les coordonnées équatoriales, on peut commencer par évaluer la déclinaison : On mesure avec ses mains2 la distance angulaire entre l'objet à pointer et l'étoile polaire. On obtient le complément de la déclinaison. On règle le télescope sur la déclinaison supposée, puis on tourne l'axe AD pour s'approcher le plus possible de la cible. On ne devrait alors pas être trop éloigné du but. On procède ensuite comme au paragraphe précédent.

On peut aussi envisager d'utiliser le viseur en sens inverse et ce n'est certainement pas l'aspect le moins intéressant de cette étude. On utilise le viseur, non pas pour se positionner sur une direction précise mais pour repérer la direction pointée par le télescope.

La démarche est simple. On pose l’inclinomètre sur le télescope pour lire la hauteur h. On prend le viseur en mains et on place le pouce pour qu'il vienne en butée sur l'index de l’inclinomètre quand celui-ci indique la valeur h. On aligne l’azimut du viseur sur 'aligner sur l’axe optique du télescope et la hauteur pour perdre, mais tout juste, le contact entre votre pouce et l'index du viseur. On note alors les positions relatives du point P visé et de l'étoile E. Si le point P est plus éloignée de Polaris que l’étoile, il faut augmenter la déclinaison. Le sens de rotation de l'axe AD s'impose de lui même. On pourra évaluer à l’œil, ou avec ses mains, les angles de rotation des deux axes. Alternez mesur de la hauteur et correction de la déclinaison autant de fois qu’il sera nécessaire.

En conclusion, conçu au départ pour une utilisation avec un instrument à monture azimutale, le viseur déporté peut parfaitement rendre des services aux utilisateurs de montures équatoriales, à condition qu'ils veuillent bien s'astreindre à une démarche au fond tout à fait acceptable.

En dehors de l'utilisation de ce viseur, cette étude permettra aux débutants – et même à d'autres – de comprendre pourquoi ils se sentent entravés quand ils évoluent dans certaines régions du ciel, tandis qu'en d'autres endroits les choses paraissent plus faciles. Ils pourrons déduire de la consultation de la carte de la figure ,1 une démarche d'approche plus rationnelle.

====================================================================

1dD est l'accroissement de la déclinaison ; dH est l'accroissement de H.

2Rappelons que, bras tendu, main grande ouverte, la distance entre les extrémités du pouce et de l'auriculaire couvre un angle de 20°. La main, doigts serrés, fait 10° ; le pouce seul fait un peu plus de 2°. Valeurs approximatives !

***** © M Guignard *****

Si cet article vous a plu, je vous invite à faire un petit geste pour me soutenir

if you appreciate my blog
Please, buy me a beer!
at your convenience:

Ajouter un Commentaire

Placez ici votre commentaire de préférence en français, sinon en anglais uniquement.
Ce serait sympa. d'indiquer votre pays d'origine.
NB:Les adresses mél ne sont jamais publiées. Seules les références aux sites en rapport avec les thèmes traités ici seront transmises.


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

0 #10 dtpcraft.ru 07-04-2020 23:47
Good day I am so glad I found your blog page, I really fojnd you by
mistake, while I was researching on Yahoo for something else,
Anyhow I am here now and would just like to say thanks a lot for a
fantastic post and a all round thrilling blog (I also love the theme/design), I don't have time to
read it all at the minute but I have saved it and also included your RSS feeds, so when I
have time I will be back to read a great deal more, Please do keep up the great job.
==============
site de vente de viagra retiré
Citer
0 #9 poker for pennies 05-04-2020 11:29
Oh mmy goodness! Awesome article dude! Thank you so much, However I am encountering difficulties with your RSS.
I don't knokw the reason why I can't join it.
Is there anybody getting similar RSS issues?Anybody who knows the solution can you kindly respond?
Thanx!!
Citer
0 #8 sell houses under Kiev 04-04-2020 11:45
Do you mind if I quote a couple of your articles as long as I provide credit and sources back to your weblog?
My website is in the very same niche as yours and my users would really benefit from a lot of the informations you provide here.

Please let me know if this ok with you. Many thanks!


Also visit my pag - sell houses under Kiev: http://bosommax.com/forum.php?mod=viewthread&tid=43747
====================
Je ne comprend pas. Votre site ne semble pas correspondre à vos affirmations
Citer
0 #7 http://www.ensg.eu/ 02-04-2020 20:18
This sote was... how do you say it? Relevant!! Finally I've found something which helped
me.
Citer
0 #6 http://ccitymusic.com 02-04-2020 17:54
I am sure this piece of writing has touched all the internet users, its really really good article on building upp new weblog.
Citer
0 #5 Chalet Grail Truskavets 28-03-2020 13:22
I know this if off topic but I'm looking into sarting my own weblog and was curious what all is required
to get setup? I'm assuming having a blog like yours would cost a pretty penny?
I'm not very internet savvy so I'm not 100% sure.
Any suggestions or advice would be greatly appreciated.
Cheers

Allso visit my blog post Chalet Grail Truskavets: http://www.forum-mecanique.net/profile.php?id=2097991
======================
Non ça ne coûte pas cher. Moins de 40€ par an
Citer
0 #4 safe driving in ukraine 28-03-2020 11:40
This web site truly has all of the information and facts I needed about this
subject and didn't know who to ask.
Citer
0 #3 แผนภูมิการซื้อขายสด 22-03-2020 04:12
It's actually a nice and useful piece of info. I aam
happy that you sharted tthis useful info with us. Please keep
us informed like this. Thank you for sharing.
Citer
0 #2 buy a battery for a car 18-03-2020 23:56
Asking questions are in fact pleasant thing if you are not
understanding anythihg totally, but this piece of writinng providdes fastidious understanding yet.



Alsoo visit my page buy
a battery for a car: http://www.irisoft.com.ro/doku/KatherinucBinfordhl
Citer
0 #1 mcdonogh35archive.com 18-03-2020 01:59
Wonderful blog! Do you have any hints for aspiring writers?
I'm hoping tto start my own website soon but I'm a little lost on everything.

Would yoou advise starting with a free platform like Wordpress or go for a
paid option? There are so man choices out there that I'm otally overwhelmed ..
Any ideas? Cheers!
==================================
J'utilise Joomla. De mon point de vue, il est largement suffisant pour un blog comme le mien.

Feel free to visit my web page ... mcdonogh35archive.com: http://mcdonogh35archive.com/index.php?title=The_Right_Way_To_Be_A_Pharmacy_Technician_It_Is_Not_Hard
Citer