complément au manuel de LibreCad

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.00 (1 Vote)

introduction

LibreCad est un logiciel de dessin technique 2D qui fait suite à Qcad. C'est un logiciel open source et multiplateforme. Vous trouverez quelques renseignements ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/LibreCAD.

Cet article complète le manuel original de LibreCad qui a été publié en anglais puis traduit par Gilles Maire manifestement avec un logicel de traduction. Le texte traduit très approximativement a été repris par Gilles Maire puis d'autres et enfin par moi. Ce texte en fichier pdf, est disponible ici: www.gillesmaire.com/tiki-download_file.php?fileId=171

C'est une bonne introduction mais avec quelques lacunes que cet article a pour but de combler.

Vous trouverez aussi une introduction de mon cru correspondant à la version 2.1.2 sur le wiki de LibreCad ici:

http://wiki.librecad.org/index.php?title=LibreCAD_Manuals_Summary

Ce texte s'adresse à ceux qui ont quelques bases en DAO.

 

 . Je vous suggère de fermer les infos en haut à droite pour une meilleure lecture.

LibreCad complément au manuel d’introduction

Notes préliminaires

 Cet article est une mise à jour de la version précédente. Il est adapté à la version 2.1.2 de Librecad.

Les textes écrits comme ceci sont à lire ou à taper tel quel.

Clic signifie cliquer à gauche ; clic-d signifie cliquer à droite ; clic-gl signifie cliquer/glisser (clic à gauche maintenu pendant qu’on déplace la souris.

Bdp = barre des paramètres (sous la barre d’outils).

Barre d’état

Tout en bas de la fenêtre. On lit tout à gauche, la position du curseur en coordonnées absolues cartésiennes (x et y) et juste en dessous la même chose en coordonnées polaires. Plus à droite on a les mêmes choses en coordonnées relatives (par rapport au dernier point placé).

 

 

Voici l'ensemble des outils en 3 images. J'ai ajouté des lettres et des chiffres pour repérer facilement chaque outil. Notez que l'onglet actif est renommé en haut de chaque groupe.

outils Librecad1

outils Librecad2

 

 

 

 figure 1 outils onglets lignes cercle modifier                       figure 2 outils onglets polyligne, curve, cotation

 

Outils de lignes droites

Ligne deux points (A1)

Les lignes brisées crées sont des segments indépendants. Pour les lier, il faut créer un bloc. Voir le chapitre bloc plus loin. Mais il vaut mieux utiliser l’outil polyligne.

Parallèles à une ligne - distance (B2)

Prendre l’outil parallèles > choisir la distance et le nombre dans la barre des paramètres (voir figure 2 bis). > clic vers la ligne dont on veut faire une parallèle, du côté qui convient. La parallèle a la même longueur que l’originale. Les extrémités de l’originale et de la parallèle figure 2 outils onglets polyligne, curves cotation          définissent un parallélogramme.

outils Librecad8

figure 2 bis la barre des paramètre (bdp plus loin) ici pour l'outil B1 règle l'angle, la longueur et le choix du point d'accrochage. La bdp disparaît s'il n'y a pas de paramètres associé à l'outil en cours.

 

outils Librecad3

Parallèle à une ligne – un point (A2)

Prendre l’outil > clic sur la ligne initiale > Vérifier le nombre de parallèles souhaitées dans la barre des paramètres (appelée plus loin bdp voir figure 2 bis) > clic pour désigner le point > la parallèle se trace de la même façon que ci-dessus (parallélogramme) à la distance nécessaire pour passer par le point désigné. Si on programme plusieurs parallèles, le point indiqué défini la position de la première parallèle.

Bissectrice (C2)

La fonction est plus générale que cela. En fait, on divise l’angle en n parties égales. Donner la longueur et le nombre dans la barre des paramètres(voir figure 2 bis).

Ligne un point, angle (B1)

À côté de l’outil ligne en deux points. Donner la valeur de l’angle et la longueur de la future ligne dans la bdp(voir figure 2 bis), spécifier si le point indiqué correspondra au début, au milieu ou à la fin du segment > clic sur le point de référence.

Angle relatif  (C3)

 Prendre l’outil > donner la valeur de l’angle et la longueur de la future ligne dans la bdp (voir figure 2 bis) > clic sur la ligne de référence > clic sur un point > le milieu de la nouvelle ligne passera par ce point. > clic-d pour arrêter.

Polygone centre -coin (D3)

On peut tracer facilement plusieurs polygones concentriques. Attention : Ces polygones n’en sont pas vraiment.Ce sont des ensembles de lignes indépendantes.

 figure 3 outils onglets polyligne, ellipse, sélection

 

Essayer de sélectionner pour voir. On peut le transformer en une entité unique en faisant un bloc.

Cercles

Un point – rayon (A4)

Donner le rayon dans la bdp(voir figure 2 bis)

Deux points (B4)

Donner les 2 points diamétralement opposés.

Concentriques (A8)

Clic sur le cercle d'origine > clic sur l'outil A8 > régler la distance entre les cercles successifs > clic à l'intérieur ou à l'extérieur > terminer par un clic sur le pointeur de sélection (voir I figure 5)

Outils arcs

Concentriques

Même procédure que pour les cercles

Arc tangentiel (H3)

On crée un arc qui se place au bout d’un arc existant. Clic sur l'outil H3 > choisir dans la bdp(voir figure 2 bis) soit rayon et renseigner le rayon soit angle et renseigner l’angle final >Clic sur l’arc à prolonger >  quand on bouge la souris la valeur du paramètre non fixé change.

Outils polylignes

Polylignes (K1)

En cliquant sur des points successifs, on obtient une simple ligne brisée. Noter que cette ligne brisée constitue une seule entité (elle se sélectionne d’un bloc) contrairement à une ligne composée avec l’outil ligne – deux points. On peut cliquer sur fermer dans la bdp(voir figure 2 bis) pour fermer la ligne en fin de traçage.

On peut continuer une polyligne avec des arcs de cercles (voir dans la bdp).

Ajouter un nœud (L1)

Il faut placer les nœuds supplémentaires sur la polyligne exactement : Désactiver le free snap activer un accrochage par exemple snap on entity ou mileu. Pour voir les nœuds, sélectionner d’abord avec le pointeur de sélection(voir Ia figure 5).

Retirer un nœud (N1)

Le noeud doit être sélectionné précisément (avec l'attraction sur les sommets (endpoints))

Outils courbes

Courbes (I3)

Choisir 1 2 ou 3 dans la bdp (voir figure 2 bis), c’est le degré de la courbe (pour toute la courbe). On peut aussi cocher fermer.

Splines (J3)

Les points de définitions peuvent être déplacés après coup. Sélectionner pour les voir. On peut aussi cocher fermer.

Hachures (b)

outils Librecad4

 Sélectionnez l'objet à hachurer > clic sur l'outil b figure 4 > choisir ansi31 pour des hachures obliques simples > choisir une échelle autour de 0,3 à 3 pour des objets de quelques cm.

Les objets à plusieurs segments comme les lignes brisées faites avec ligne deux points, peuvent être sélectionnés (clic sur chaque segment). Pour les polygones idem.

Le type de ligne, la couleur et l'épaisseur des hachures doivent être choisis avant de cliquer sur l'outil b. "Trait plein" rempli l'objet avec la couleur choisie.

Si on sélectionne des objets qui se chevauchent, le chevauchement ne sera pas hachuré.

Modifications (onglet du bas figure 1)

 

 figure 4 les outils info et à gauche d'autres outils (de a à e)

Copier / déplacer (A6)

Clic sur l'outil A6 > clic sur le(s) objet(s) à sélectionner > clic à nouveau sur A6 > suivre les instructions en bas de la fenêtre Librecad. Pour faire des copies multiples espacées de 5,2mm en x et 3mm en y, taper @5.2,3.0 dans la zone de commande. Le nombre de copies à donner n’inclut pas l’original.

Si on déplace un objet hachuré, il perd ses hachures, mais s'il est rempli, on peut déplacer indépendamment (ou en même temps) l'objet et son remplissage.

Rotation (B6)

Sélectionner d’abord l’objet à faire tourner. Il tourne jusqu’à ce que le centre de rotation, le point de référence et le point désigné soit alignés.

Déplacer et tourner (B6)

Faire des graduations comme sur une montre : Faire un trait horizontal > point de référence à gauche de l’extrémité gauche du trait. La distance définira le rayon du cercle interne. Point d’arrivée au même endroit. Le reste est évident.

Double rotation (A7)

Permet de placer des copies d’objets en cercle avec une orientation constante (copies parallèles entre elles).

Longueur (E7)

Faire E7 > donner la nouvelle longueur dans la bdp (attention : si elle n’est pas retouchée, la droite disparaîtra). > clic sur la ligne près de l’extrémité qui doit bouger.

Prolonger (C7)

L’objet de limitation doit être une ligne. Si on veut limiter sur un rectangle il faut d’abord l’exploser. Cliquer sur C7 chaque fois qu'on veut définir un objet limiteur. Suivre les indications en bas.

Aligner un objet  sur une ligne M plugin > align

Soit un rectangle ABCD. A est en bas à gauche, B est au-dessus de A. Soit un ligne droite oblique  E F   On fait M plugin > Align > on désigne le rectangle > touche [entrée] . Pour le premier point de base (voir la barre d'état), on prend A puis successivement E, B, F. Le rectangle se positionne le long de la ligne oblique, A vient sur E B est sur la ligne EF.

Same properties (Menu Plugin)

M plugin > same properties > clic sur l’objet de référence > clic sur les objets à modifier > touche [entrée] > désélectionner. Les objets désignés prennent les mêmes propriétés que le premier objet.

Les accrochages

outils Librecad5

 figure 5 les modes d'accrochage

 

Le free snap (III) n’est opérant que s’il est seul (à quoi il sert?). Par contre, l'outil Ex non numéroté figure 5 permet de supprimer tous les modes d'accrochage actifs et ... de les retrouver d'un clic!

Center (VII)

Attrape le centre des cercles et des ellipses et aussi les foyers des ellipses.

Pour centrer un rectangle dans un cercle : Tracer les diagonales > faire un bloc associant le rectangle et les diagonales (menu bloc > créer bloc…) > activer l’accrochage aux centres (VII) et aux intersections (X) > sélectionner le bloc et le déplacer. > exploser le bloc (menu bloc).

Middle (VIII)

Attrape le milieu d’un segment si middle points est à 1 dans la bdp. Attrape les tiers si on a 2 etc..

Distance (IX)

Attrape à la distance des coins indiquée dans la bdp.

Sélections

Pointeur de sélection (I figure 5)

  Si on clique sur un objet sélectionné, il est désélectionné. En prenant l’outil, on peut sélectionner/désélectionner les objets un à un ou en groupe en définissant un rectangle avec un clic-gl.

Contours (N4 fig 3)

Sélectionne par exemple la totalité d’une ligne brisée créée avec ligne deux points. Ne sélectionne pas les objets composés comme un rectangle.

Annule sélection fenêtre (K5 fig.3)

Mal traduit. Comprendre : fenêtre de dé-sélection !

Objets communs (L5)

On définit une ligne. Tous les objets traversés sont sélectionnés.

Annule sélection communs (M5)

Comprendre désélectionne les objets traversés par une ligne.

Coordonnées relatives

outils Librecad6

 figure 6 outils du zéro relatif de grille et de zoom

Supposons qu’on veut faire un rectangle de 50 de large et 30 de haut. Après placement du premier point on tape dans la zone de commande @50,30. Les coordonnées sont relatives au dernier point entré qui est temporairement le zéro relatif repéré par une croix dans un cercle rouge.

On peut placer à tout moment où l’on veut le zéro relatif avec l'outil 1 de la figure 6. On peut aussi verrouiller le zéro relatif avec l'outil 2. À partir de là, les positions relatives (avec le @)) seront définies par rapport à ce zéro relatif fixe.

Les blocs

 outils Librecad7figure 7 ci-contre la fenêtre de droite avec ses 3 onglets et la ligne de commande.

Si d'aventure vous perdez un des onglets en cliquant sur la croix entourée en rouge, vous le retrouverez en faisant M Widget > dock widget ...

Création d'un bloc(d fig.4)

Prendre l’outil de sélection (I figure 5) > définir par un clic-gl un rectangle englobant tous les objets du futur bloc (ou sélectionner d’une autre façon) > outil d figure 4 créer bloc (ou voir à droite dans la fenêtre des blocs, la 3e icône) > clic sur le point de référence comme demandé dans la barre d'état. > donner un nom. > OK. Le nom apparaît dans la fenêtre des blocs.

Insérer un bloc dans le dessin

Clic sur le nom dans la fenêtre des blocs > clic sur la dernière icône. > déplacer le rectangle d’encombrement du bloc à l’endroit souhaité.

Cacher un bloc

Dans la liste des blocs, si on clique sur un œil, le bloc en question sera caché dans le dessin. La deuxième icône les cache tous, la première les fait revenir.

Exporter un dessin au format png ou autres

Il semble que les exportations fonctionnent bizarrement. En png par exemple pour une résolution entre 20 et 40 tout se passe bien en noir et blanc seulement. Mais ni au-dessus ni en dessous.

Par contre le pdf marche bien!

Astuce: exporter en pdf puis changer de format avec un logiciel qui fait cela. Je vous suggère Xnview MP, que je connais bien et qui marche bien, mais il y en a plein d'autres.

 

    ***** © M GUIGNARD *****

Si vous avez apprécié cet article vous pouvez paticiper à mes frais d'hébergement.

if you appreciate my blog
Please, buy me a beer!
at your convenience:

 

 

 

 

 

Commentaires   

0 #18 healthy Food 14-11-2019 04:03
Hi there, I read your new stuff daily. Your writing style is witty,
keep it up!
my web page - healthy Food:
désolé. Pas de publicité sur tout ce qui touche à la santé.
Citer
0 #17 judi bola 13-11-2019 13:47
I have read so many posts on the topic of the
blogger lovers but this article is really a nice paragraph, keep it up.

my web site judi
bola: http://www.Bookie7.asia/
Citer
0 #16 the mobile legends hack 04-11-2019 11:44
Excellent way of telling, and fastidious article to obtain facts
concerning my presentation subject, which i am going
to deliver in school.
Citer
0 #15 Michel 25-08-2019 11:12
[quote name="dentist"]I am not sure where you are getting your info
J'ai un peu lu et beaucoup, beaucoup essayé jusqu'à bien comprendre.
"Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement
Et les mots, pour le dire arrive aisément"
(Horace et Boileau l'art poétique)
Citer
0 #14 dentist 25-08-2019 05:11
I am not sure where you are getting your info, but good topic.

I needs to spend some time learning more or understanding more.
Thanks for fantastic information I was looking
for this information for my mission.
Citer
0 #13 Michel 16-07-2019 16:08
Comme il est dit dans l'introduction, ceci est un complément. Il faut avoir quelques bases en DAO et se familiariser avec le logiciel en travaillant sur les tutoriels donnés dans l'introduction.
Apprendre un logiciel comme librecad sera une tâche très longue, surtout si c'est votre premier logiciel de DAO.
Bon courage!
Citer
0 #12 Corey 15-07-2019 22:23
You actually make it appear really easy together with your presentation however
I to find this matter to be actually something which I
feel I might never understand. It seems too complex and very extensive for me.
I'm looking forward to your next post, I'll try to get the
hold of it!
Citer
0 #11 Chang 15-07-2019 05:29
Excellent post. I was checking continuously this blog and I am impressed!

Very useful info specifically the last part :) I care
for such information much. I was looking for this particular information for a long time.
Thank you and good luck.
Citer
0 #10 Michel 02-07-2019 19:02
Whaou !! Merci Rosa, mais je me considère comme un homme très ordinaire. Dailleurs je reçois des commentaires de partout sauf de France, de Belgique, de Suisse. Les francophones me boudent, ou ne me trouve pas?
Citer
0 #9 Rosa 02-07-2019 09:52
I don't even know how I ended up here, but I thought
this post was good. I don't know who you are but definitely you are going to a famous blogger if
you are not already ;) Cheers!
Citer

Ajouter un Commentaire

Placez ici votre commentaire de préférence en français .
Ce serait sympa. d'indiquer votre pays d'origine.
NB:Les adresses mél ne sont jamais publiées. Les référence aux sites en rapport avec la santé ne seront pas transmises.


Code de sécurité
Rafraîchir