Saut d'étoiles facile avec Stellarium

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Saut d’étoiles facile avec Stellarium

 

Je reprend dans cet article l’idée développée ici : https://stargazerslounge.com/topic/174240-star-hopping-my-easy-method/ en y apportant mes propres idées et remarques.

A -Le principe

L’idée de base consiste à tracer dans la fenêtre Stellarium, une ligne droite entre une étoile repère visible à l’œil nu et facilement identifiable et l’objet à atteindre. On passe alors dans le mode d’affichage « oculaire » de l’instrument ; on se déplace d’étoiles en étoiles approximativement le long de cette ligne guide sur Stellarium et on reproduit la même chose au télescope jusqu’au point recherché.

B -Afficher les champs des oculaires

Pour mettre en œuvre cette méthode, il faut pouvoir afficher dans Stellarium le champ visible dans le télescope. Ceci demande de fournir au logiciel des indications concernant le télescope et les oculaires disponibles. Tout se passe dans la configuration générale (F2 ou voir les outils à gauche).

Pour travailler sereinement, rendez-vous sur l’onglet Informations et décochez Numéros du catalogue. Dans la barre d’outils, en bas, je vous conseille de faire disparaître les Lignes des constellations et ne gardez que la grille azimutale si vous avez une monture azimutale ou que la grille équatoriale si vous avez une monture équatoriale.

Si ce n’est pas déjà fait, voici ce qu’il faut faire.

Clic sur la clé à fourche dans les icônes de gauche ou appuyez sur F2 > onglet plugins > à gauche oculaires > en bas cocher charger au démarrage puis clic sur configurer. Vous devrez alors passer par 2 onglets (3 si vous utilisez une Barlow).

B.I -Onglet télescopes

Vous donnez ici les paramètres de vos télescope. Vous en avez au moins 2 : le télescope lui-même et son chercheur.

B.I.a -Les télescopes

Clic en bas à gauche sur ajouter > à droite remplacez my telescope par un nom plus approprié (exemple personnel : Mon Dobson). > en dessous renseignez la focale et le diamètre (pour moi, 1200 et 200).> cochez ou non en-dessous de façon à voir dans Stellarium ce que vous voyez à l’oculaire, dans le même sens. Chez moi, rien n’est coché.

B.I.b -Le(s) chercheur(s)

Les chercheurs seront traités comme des télescopes.

Vous aurez peut-être quelques soucis pour renseigner correctement votre chercheur. Je vous offre quelques astuces.

En principe, vous devriez connaître le diamètre et le grossissement. Par exemple vous lisez 9 x 50. 9 c’est le grossissement et 50 le diamètre de l’objectif. Sinon, le diamètre est facile à mesurer. Pour le grossissement, c’est plus compliqué. Comme la plus-part du temps il se situe entre 8 et 10, vous pouvez prendre  9 au besoin. Le tout sera d’être cohérent avec le reste.

Mais vous pouvez le mesurer simplement.

De jour, trouvez un objet vertical de 2m de haut ou plus ou plantez un piquet.  À mi-hauteur placez un objet (disons un livre) de 15 à 20 cm de haut. Éloignez suffisamment le chercheur pour pouvoir mettre au point sur le piquet.  Avec un œil, vous observez le piquet, et simultanément, avec l'autre œil vous regardez le livre à travers le chercheur. Les deux visions se superposent. Amenez l'image grossie du haut du livre au sommet du piquet et repérez à quelle hauteur se situe l'image du  bas du livre. Soit D la distance entre le sommet du piquet et le repère et H la hauteur du livre. Le grossissement G est donné par cette simple formule:

G = D / H

Pour la distance focale Fc, mesurez la distance entre l’objectif et l’oculaire L et appliquez cette formule:

Fc = L / (1 + 1/G)

Exemple: vous avez L = 22 cm et G = 9. Dans ce cas 1/G = 0.111 et Fc = 22 / 1,111 = 19,8 cm.

NB: Si vous avez une visée à 90° il faut sommer la partie horizontale et la partie verticale.

B.II -Onglet oculaires

En principe, vous ne devriez pas avoir de problème pour définir vos oculaires de télescopes.

Pour le chercheur, c’est un peu plus compliqué :

La distance focale de l’oculaire Fo se calcule ainsi Fo= Fc / G où Fc est donné ci-dessus et G est le grossissement du chercheur (lu ou supposé).

Si vous ne connaissez pas le champ apparent voici une façon de procéder. À 10m du télescope, placez un mètre à ruban horizontalement avec les graduations orientées vers le télescope. Orientez le télescope pour amener la graduation 0 au bord gauche du champ. Lisez la graduation correspondant au bord de droite ce qui vous donne la longueur Lc. Le champ Ch se calcule alors ainsi :

Ch = 2 × atg( Lc / 20) en toute rigueur, mais vous pouvez approximer en :

Ch = atg(Lc / 10).

Exemple : votre champ couvre les graduations de 0 à 1,05m. Lc / 10 = 0,105 et votre champ vaut approximativement atg(0,105) = 5,99°.

La formule exacte vous donnerait 6,01° !

Connaissant le champ du chercheur, vous trouvez le champ apparent Ca ainsi :

Ca = Ch × G

Dans notre exemple on trouve Ca = 6 × 9 = 54°.

NB : Tout ceci suppose, comme dit plus haut, que vous opérez à 10m du télescope. Sinon, il faut remplacer 10 par votre distance en mètres dans la 2e formule ci-dessus, ou 20 par, 2 fois cette distance dans la première formule.

Voilà, vous pouvez fermer la fenêtre des oculaires puis celle de la configuration. Vous êtes prêt.

C -La procédure de cheminement en détails

C.I -Préliminaires

En principe, vous devriez avoir ceci en haut à droite de votre fenêtre Stellarium

 coinFerme

figure 1
Clic sur l’icône entourée en rouge. Vous obtenez ceci :

coinHautDroite2
Figure 2 :

En cliquant sur les cercles rouges on fait défiler les différents oculaires disponibles.

En cliquant sur les cercles bleus on fait défiler les différents télescopes disponibles.

L’affichage correspond à la combinaison des 2.

Sans Barlow, lentille reste à aucune.

Attention de ne pas choisir un oculaire de télescope en combinaison avec le chercheur.

C.II -Le cheminement

Je prends comme exemple le chemin conduisant à M13 en partant de zeta (ζ) Hercule .

Clic sur l’icône entourée en rouge sur la figure 1.

choisissez le chercheur et son oculaire ou le télescope et son oculaire de plus grande focale.

Prenez la loupe à gauche et tapez M13.

Repérez ζ (zêta) Hercule.

Appuyez sur Ctrl + A. vous lisez La mesure d’angle est activée en bas à gauche.

clic sur M13 > glisser jusqu’à ζ > relâchez. Vous avez une ligne bleue de M13 à ζ.

Éteignez les lignes de constellation (première icône de la barre d’outil en bas).

Faites disparaître la ligne bleue avec Ctrl + A.

Clic sur ζ puis barre d’espace. zêta se centre

Clic sur l’icône entourée en rouge sur la figure 1. Vous avez un champ d’étoiles centré sur ζ.

Faites réapparaître la ligne bleue par Ctrl +A.

À partir de là vous pouvez déplacer zêta avec les touches flèches de façon à ce que la ligne bleue couvre sensiblement un diamètre.

Continuez à parcourir la ligne bleue en vous accrochant aux étoiles visibles proches de la ligne bleue. Quand une étoile apparaît en bord de champ vous pouvez la placer au centre en cliquant dessus après avoir éteint la ligne bleue que vous rallumez ensuite.

À chaque fois vous agissez sur le télescope pour avoir la même chose au chercheur et dans Stellarium.

Continuez jusqu’au bout de la ligne bleue. Ici la longueur de la ligne bleue correspond à moins de 5°, ça va très vite avec un chercheur de 6° de champ.

 

chemin1

chemin2   figures 3: ζ est centrée et 4: ζ est en bord de champ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chemin3chemin4
 figures 5 et 6

 Éteignez à nouveau la ligne bleue et changez de télescope et d’oculaire à votre convenance . Ici on a un Dobson de focale 1200mm avec un oculaire de 15mm (fig 6).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici un autre parcours : De Bételgeuse à M1.

cheminM1 1

cheminM1 2figures 7 et 8

On démarre centré sur Bételgeuse . On amène Bételgeuse en bord de champ en utilisant les flèches du clavier ; la ligne bleue doit passer par le centre .

 

       figures 9 et 10 cheminM1 3cheminM1 4

figure 9: Le petit triangle de la figure 8 vient au centre.                                           figure 10 le quadrilatère de la figure 9 est centré

 

cheminM1 5cheminM1 6figures 11 et 12

 figure 11: Le triangle de la figure 10 est centré                         

figure 12 : l'arc de cercle est centré la fin de parcours apparaît

 

 figures 13 et 14cheminM1 7cheminM1 fin

figure 13 : l'extrémité de la ligne bleue est centrée      

  figure 14 : On change le télescope et l'oculaire

 

D -Remarques

Certains esprits chagrins diront « oui mais il faut trimballer un ordinateur portable qui peut tomber en panne ou se décharger prématurément ».

Je répondrai qu’on peut utiliser la même méthode sur un atlas papier soit en tirant dessus des traits au crayon soit en photocopiant les pages concernées. Pour délimiter les champs, il suffit de tracer des cercles concentriques sur un bout de plastique transparent. Si on est en azimutal, il faudra faire tourner la carte pour que le haut sur la carte corresponde au haut dans le ciel du moment d’observation.

Notez cependant que le nombre d'étoiles imprimées risque de vous égarer.

Une autre solution est de faire des copies d'écran avec Stellarium en inversant les contrastes (les étoiles en noir sur fond blanc) et d'imprimer ces images. Il sera préférable de régler l'heure sur celle d'observation prévue pour que l'orientation soit juste si on travaille avec une monture azimutale.

Solution plus élégante mais qui prend un peu plus de temps :

Vous faites des copies d'écran de la zone utile avec un logiciel adapté et vous sortez un fichier image à chaque fois. Sous Gimp (ou photoshop) vous créez une nouvelle image avec un canevas de taille convenable pour y loger vos images au format de l'ordre de 400 × 400.

Vous importez toutes vos images en tant que calques. Vous reprenez chaque image pour la mettre au format 400 x 400 et pour la placer dans l'arrière plan de départ.

Vous applatissez l'image (reste un seul calque).

Vous inversez les couleurs > vous sélectionnez le fond devenu noir et vous le passez en blanc.

Vous imprimez > Vous ajoutez à la main les formes repères.

Vous obtenez quelque chose comme ceci :

cheminsM1

Voilà, vous n’avez plus d’excuses pour vous perdre dans le ciel!..

 

***** © M Guignard 2021 *****

Si cet article vous a plu, je vous invite à faire un petit geste pour me soutenir

if you appreciate my blog
Please, buy me a beer!
at your convenience: